Un parcours au service du Devoir de Mémoire

Parcours d’Albert Meresse au service du Devoir de Mémoire

            « Toute une vie contre l’oubli ».

Albert Meresse n’a que dix ans lorsque son père et ses deux frères sont arrêtés par la Gestapo le 17 mars 1944, aucun des trois ne reviendra de déportation. Lui-même à dix ans transportait sur son porte bagage le poste émetteur récepteur utilisé par le groupe de résistance local.

Son père, sa mère et ses frères sont chevaliers de la Légion d’Honneur.

Avec la guerre d’Algérie il est rappelé sous les drapeaux malgré trois parents martyrs de la résistance et morts pour la France.

En 2005 après une discussion avec le Président de l’UNC de Boué (02), celui-ci va adhérer à la section UNC de BOUE(02).

 Il lui est impossible d’oublier la Résistance et la Déportation, c’est pour cette raison que depuis 1974, il s’est  plongé dans le travail de mémoire.

 Lors d’une visite au monument aux morts de Le Sart(02) où il remarque la plaque d’une victime, « Lucien Grosperrin  fusillé le 30 mars 1945 ».Pourquoi, alors que la région est libérée depuis septembre 1944, un civil a-t-il été fusillé en 1945 ? Cet homme, Lucien Grosperrin, instituteur, est mobilisé en 1939 et affecté dans une unité de la ligne Maginot. Prisonnier, il mène, néanmoins des actions de résistance en Allemagne où il est fusillé en 1945.Né à Le Sart(02), il n’a aucune famille connue, le travail de recherche d’Albert Meresse, son obstination allait durer trente-quatre ans et aboutir à réhabiliter un héros oublié.

         Il est sollicité, en 1980, par Michel Cadart pour donner une conférence sur la résistance à Fesmy le Sart.(02)

En 1987, il commence des recherches sur tout ce qui a concerné l’action de son père dans la Résistance. Elles furent couronnées, en avril 1992, par un recueil publié dans le journal l’Observateur d’Avesnes (59).

En 1992, à la demande du Maire de Cartignies(59), il accueille un autocar d’anciens déportés venant de Lille(59).

En 1994, pour le 50ème anniversaire de la Libération, à la demande du journal l’Observateur    concernant les actions de la Résistance dans le village de Cartignies(59) il édite, une cassette VHS en noir et blanc.

Ensuite en 1997 il va au Collège de Caudry(59) pour une conférence sur la résistance avec des élèves de 3ème.

En 2000, il sort une cassette, VHS-couleur.

En 2002, avec Michel Cadart, il organise à Landrecies(59) une exposition sur le Général De Gaulle.

L’année 2004 voit la naissance d’un premier DVD « La résistance de Jules Meresse »

En 2005, à l’initiative de Michel Cadart qui organise à Thérouanne(62), une exposition pour le 60ème anniversaire de la Déportation, il est sollicité  pour donner une conférence sur la déportation au camp de Dora où sont disparus son père et ses deux frères.

En 2006, c’est l’exposition sur la déportation à Arques(62) où il rencontre Mr Yves le Maner. Directeur de la Coupole. 

 Invité par le Préfet du Nord pour la remise des prix du concours de la Résistance, il reçoit  un éloge fortement apprécié et dédicacé par M. le Préfet.

Début novembre 2006, Mr Roseleur, dernier Résistant du groupe  décède. A la demande de la famille, il dresse le portrait et rend un bel hommage à ce résistant exemplaire.

Le même mois, à Boué(02) a lieu une exposition d’une semaine il est quotidiennement sur place pour en commenter les divers tableaux, et recevoir les élèves. Plus de 1200 entrées prouvent l’intérêt et la qualité de ce « devoir de mémoire ».

En 2007, il fait confectionner un drapeau :  Résistance Déportation

EN 2007, Mme Mireille Châtelain résistante décède, il est contacté par des personnalités de Cartignies(59) pour lui rendre  un dernier hommage.

 Il propose à Serge Adiasse Rescapé du massacre du   Gard d’Etreux, de réaliser un film.

 Le film est réalisé, plus de 150 DVD seront réclamés à Serge Adiasse.

En octobre de la même année, il est présent avec Serge Adiasse ancien rescapé du masssacre du Gard (02) au Collège Colbert Quentin de Le Nouvion en Thiérache(02) pour lire la lettre de Guy Moquet et expliquer la résistance et la déportation et Serge Adiasse le massacre du Gard d’Etreux (02)

En 2008, les recherches commencées en 1974 pour comprendre l’exécution de Lucien Grosperrin voient leur conclusion début 2009.

En septembre 2009, il réalise un blog « Résistance en Avesnois 39/45 » Ce blog a déjà été consulté par plus de 85000 internautes à ce jour.

  Le 17 mars 2009, lors de l’hommage de Cartignies(59) au dernier ancien combattant de 14/18 décédé, Mr le maire le convie avec son drapeau.

Le 23 juin 2009 Mme Wittrant Professeur des écoles à Fesmy le Sart(02) lui demande de retracer aux élèves ce qu’était la Résistance pendant la guerre 39/45.

Le 9 octobre de la même année, il est invité par Mme Ponsart, Professeur des écoles à Cartignies(59) il se rend dans cette classe pour donner une conférence auprès des élèves. Ceux-ci, très intéressés et reconnaissants, participent depuis volontiers aux manifestations patriotiques.

Le 5 janvier 2010, avec Serge Adiasse, ils donnent une conférence auprès des élèves de l’école de Boué(02), remarquant un professeur des écoles non intéressé, lui fait remarquer que ce ne sont pas les élèves qui ne sont pas intéressés mais les professeurs qui ne savent pas toujours intéresser leurs élèves.

Le 4 février 2010, il est   présent avec Serge Adiasse pour les mêmes raisons au collège Colbert Quentin de le Nouvion en Thiérache(02).

Le vendredi 23 avril 2010, il organise une conférence à la salle des fêtes de Cartignies (59).

Le 27 mars 2011, il est   invité par les CVR du Pas de Calais, avec son drapeau à Aubigny en Artois(62) pour un dépôt de gerbe au monument de la carrière Chaufour ou 98 civils furent fusillés le 22 mai 1940 par des SS.

Le 15 juin 2011 à Sains Richaumont (02), le président de « In Mémoriam au Général de Gaulle » le convie le mercredi 15 juin pour recevoir et commenter la Résistance et la déportation aux élèves des écoles primaire, et aux élèves du collège.

Le 10 juillet 2011 à Boué pour le rallye historique La belle Thiérache, il est contacté par le syndicat d’initiative pour renseigner les candidats au monument du maquis de Mazinghien (59).

En mai 2012 il rend le dernier hommage à Clément Joveniaux, déporté à Buchenwald, Membre de l’OCM de Landrecies(59)

Comme les années précédentes le 2 septembre à la commémoration du massacre du Gard D‘Etreux(02) il rappelle les tragiques événements de cette journée du 2 septembre 1944 et inculque aux jeunes et aux citoyens présents le devoir de Mémoire.

En avril 2012 il est invité à Montreuil sur Mer(62) par le comité départemental des CVR du Pas de Calais, recueillement au monument aux morts, et conférence sur le devoir de Mémoire.

29 avril 2012 à 10 heures 30 journée du souvenir et de la déportation au monument de la déportation à Cartignies(59), sa journée n’est pas terminée, l’après midi à Le Sart(02), la commune inaugure la place Lucien Grosperrin

Après cette inauguration les quelques déportés restant et présents ont nommé Albert Meresse représentant local de la Résistance et de la déportation.

Le 11 novembre lors de l’inauguration de la Rue Jean Guéry à Le Nouvion en Thièrache(02) Mr le maire lui demande de rappeler les souffrances à Buchenwald.

En Décembre au décès de son ami Léon Henniaux déporté de Buchenwald, il est                                                                                                           

sollicité pour lui rendre le dernier hommage à l’église. 

   En janvier 2013 il se rend à l’école de Guise(02) invité par Roselyne Cail conseillère pédagogique, pour une conférence sur la résistance et la déportation. Les élèves seront sélectionnés pour recevoir le deuxième prix national de la Fédération Maginot à Paris.

Le 7 Avril, à l’assemblée générale des CVR à Mazingarbe(59) avec conférence sur le devoir de mémoire.

Le 28 avril, journée de la déportation à Cartignies(59) devant le monument aux morts où les noms de son père et de ses frères sont écrits en lettres d’or, il rend hommage aux victimes de la Déportation.

A Cartignies (59) le 22 juin 2013 sur l’ invitation de Mme Nelly France Ducatel née en camps de concentration, il réalise une exposition et une conférence sur la Résistance et la Déportation.

Le 11 Novembre sur décision du Conseil municipal de Cartignies(59) il reçoit la médaille de Cartignies qui le nomme « Citoyen d’honneur de la ville de Cartignies »

le 26 Avril 2015 inauguration d’une stele à la mémoire des déportés de Landrecies(59) il est demandé à Albert Meresse de retracer la vie dans les camps et de présenter madame France Ducatel née dans un camps de concentration le prénom de France lui a été donné par sa mère qui aimait la France et qui savait combien l’amour de la patrie pourrait aider sa fille: geste plein de symboles,

Il porte en lui la flamme de la résistance et de la déportation et tant qu’il sera de ce monde cette flamme ne s’éteindra pas.

Pierre Deshayes Compagnon de la libération responsable du Bureau des opérations aériennes (BOA) pour la Région A. alias « commandant Jean Pierre », avait choisi en 1943 d’aller chez les Meresse à Cartignies pour y trouver le fameux terrain de parachutage de Couesnon face à la ferme de la famille Meresse.

Jusqu’à sa mort il y a 3 ans, Pierre Deshayes a entretenu une correspondance amicale et respectueuse avec Albert Meresse et il lui était reconnaissant de son implication dans le devoir de Mémoire.

Albert Meresse continue à perpétuer le devoir de Mémoire de la Résistance et de la Déportation  chaque année à Cartignies(59) lors de la cérémonie des Déportés.

Monsieur Albert MERESSE médaille du Civisme et du Dévouement remise par notre délégué Thierry GOREZ (02)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close